• Poème qui contient un texte pouvant heurter les jeunes personnes; merci de prendre en considération cette phrase.

     

    viol 
    L'histoire (vraie) d'une fille qui a ete violee.


    Si j'avais su
    Ce que t'avais prevu
    Je ne serai pas venue
    Te rejoindre en pleine rue

    J'avais 12 ans et j'etais bete
    J'ai cru que tu etais different des autres garcons
    Que tu m'aimais peut-etre
    En fait, t'etais encore plus con

    Au debut, c'etait comme dans mes reves les plus fous
    Tu m'as embrassee dans le cou
    Tu voulais qu'on marche un peu
    Tu m'as pris la main, tu semblais si heureux

    Tu m'as emmenee un peu a l'ecart du monde,
    Dans une petite ruelle toute sombre
    Je m'en suis rendue compte trop tard
    Mon reve allait devenir un cauchemard

    Tout a coup, tu n'etais plus le meme
    Tu m'as plaquee contre le mur, fini les 'je t'aime'
    Tu m'as dit que t'avais envie de moi
    Que je ne pouvais rien contre toi

    Tu m'as tenue contre le mur et tu as serre,
    Une main sur ma bouche pour m'empecher de crier
    Je sentais ton souffle rauque dans ma nuque
    Tandis que tu m'arrachais ma jupe

    Je ne savais pas quoi faire
    Ta main toujours sur ma bouche m'obligeait a me taire
    J'essayais de m'echapper
    Mais tu me tenais avec fermete

    Je sentais mes jambes flechir
    J'ai cru que j'allais mourir
    Je te suppliais du regard
    mais c'etait sans espoir

    Ma jupe tombee par terre
    Ton jean deja ouvert
    J'etais epouvantee
    Mais toi, tu riais

    Tu t'es colle contre moi
    Il n'y avait plus que ma culotte pour me separer de toi
    A ce moment j'ai prie Dieu de m'evanouir
    Pour ne plus entendre tes soupirs

    J'ai ressenti une douleur atroce
    Tu m'avais penetree avec force
    Tes mains exploraient chaque parcelle de mon etre
    Je ne pouvais plus crier, aucun son ne sortait
    Tu prenais ton pied, j'etais ton jouet

    Quand ca ne t'a plus amuse
    Tu m'as retournee
    Et t'as recommence
    Par derriere, pour changer

    J'ai eu encore plus mal
    Je me sentais si sale
    Tu m'avais souillee,
    Ruine ma vie a jamais

    Quand t'as senti ton plaisir venir
    Tu m'as agenouillee devant toi
    T'as ouvert ma bouche, y enfoncant tes doigts
    Et tu m'y as enfonce ton dard, sans prevenir

    J'avais envie de vomir
    J'avais envie de mourrir
    T'as evacue ton sperme dans ma bouche
    Tu m'as force a avaler toute la louche

    Et puis t'es parti
    En me laissant la
    Seule, nue et meurtrie
    Au plus profond de moi

    Tu m'as juste fais jurer
    De ne jamais en parler
    Disant que t'etais sur que j'avais aime ca
    Meme si je ne l'avouais pas

    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    Je t'aimais, tu sais
    Et ma virginite,
    Je te l'aurai donnee
    Si t'avais pense a me le demander
    Avant de me violer !

    ELLE NE POURRA JAMAIS L'OUBLIER

    Voici la demande de Cirano:

    (pour ceux qui ont un blog, je vous demande de faire un copier-coller de ce texte et de le mettre sur votre blog, je voudrais que ce texte soit connut et pas seulement dans Lexode mais partout dans le pays.)

    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique